Aller au contenu

Design UX/UI

La vie chez AP

Interview de Philippe, UX-UI designer

16 Juil 2021

par

Nicolas Vardavas

Portrait en mode interview de l’un de nos UX/UI designers, Philippe. Senior Consultant, il travaille depuis 15 ans dans la conception d’applications web.

C’est quoi l’intitulé de ton job ?

UX / UI Designer

Depuis combien de temps ?

Ça fait 15 ans que je travaille dans la conception d’applications web.

Concrètement, tu fais quoi ?

Par exemple, lorsqu’on réalise une application, je m’assure que l’expérience utilisateur soit optimale, quel que soit le support (mobile, desktop). Ça c’est pour « UX ».

« UI », c’est du design d’interfaces. Le côté créatif, esthétique, émotionnel. Selon les projets, je peux faire soit de l’UX, soit de l’UI, mais en général j’interviens sur les deux sujets.

De plus, je suis aussi amené à faire de l’intégration, c’est-à-dire transformer un design en composants web adaptables, cross-plateformes et accessibles.

Pour toi c’est quoi l’expérience utilisateur ?

L'expérience utilisateur englobe tous les aspects de l'interaction qu'un utilisateur peut avoir avec une entreprise, ses services et ses produits. C’est aussi des outils et des méthodes permettant de répondre aux besoins exacts des utilisateurs de manière simple, utilisable et mémorisable tout cela dans l’objectif de créer des liens qui auront du “sens” et favoriser la fidélité à un outil ou service .

De plus, quand on parle d’utilisateur, on fait référence à “l’humain” au sens large. On va s’intéresser à la fois à l’employé, le consommateur, le client.

Après 15 ans de métier, t’arrive-t’il encore de faire des erreurs ?

L’erreur est évidemment toujours possible mais le sens même de notre métier est de s’assurer de minimiser ces erreurs en replaçant l’utilisateur et ses besoins au centre de notre méthode de conception.

Nous testons les hypothèses le plus tôt possible et à moindre coût au travers d’activités comme : interviews, des focus group, enquêtes, des prototypes afin de garantir une production qui fasse sens et amène de la valeur pour le business et les utilisateurs finaux.

As-tu des outils ou une méthodologie particulière ?

J’utilise une approche assez classique décomposée en 7 étapes :

  1. Aligner : On recueille les besoins de nos clients, on aligne les parties prenantes et on définit des indicateurs (KPI, OKRs).
  2. Comprendre : Sur base des objectifs récoltés, on définit et on exécute une phase de recherche pour récolter les besoins des utilisateurs finaux.
  3. Consolider : On analyse et on priorise les données des étapes précédentes afin de produire ou enrichir les artefacts nécessaires, par exemple : persona, customer journey map… Cela nous permet de cadrer le/les problème(s) que nous voulons résoudre et de le communiquer aux équipes.
  4. Idéer : Sur base des artefacts on génère des idées de solution aux problèmes que nous devons résoudre. Ceci se fait souvent de manière collaborative avec les parties prenantes mais aussi les utilisateurs finaux. Ensuite il s’agit de faire le tri et de prioriser afin de sélectionner les idées que nous allons concevoir. Nous pouvons déjà tester nos idées avec des utilisateurs à cette étape et itérer au besoin.
  5. Concevoir : L’étape de conception permet de transformer les idées précédemment sélectionnées en une interface et un prototype final qui servira de base pour nos tests utilisateur. Nous utilisons principalement Figma pour la conception et Lookback pour nos tests utilisateur.
  6. Tester : Il s’agit de mettre le prototype entre les mains des utilisateurs finaux et observer la façon dont ils interagissent avec. On analyse à la fois des données qualitatives (les émotions ressenties, satisfaction, les fonctionnalités etc) et quantitatives (temps mis pour réaliser la tâche, etc.)
    Selon les retours des utilisateurs, on valide le prototype et on développe le produit ou la fonctionnalité. Ou alors on refait une boucle où on affine, on re-crée, on re-prototype, on re-teste, etc..
  7. Développer : Une fois le test validé nous transposons le prototype en code selon les plateformes et les contraintes de nos clients. Cette étape, comme d’autres précédentes étapes, peut être accélérée par la mise en place d’un Design System. Nous sommes d’ailleurs en train d’accompagner plusieurs de nos clients sur ce sujet.

Tu dis “nous”, “on”... tu travailles avec qui au quotidien ?

Le Design Studio d’Agile Partner est composé de plusieurs profils différents : UX Researcher, UX Designer, UI Designer et UI Engineer. Ces compétences sont clairement une grande force pour servir au mieux nos clients avec nos exigences de qualité.

Aujourd’hui nous sommes encore à la recherche de plusieurs profils, vous pouvez consulter nos offres d’emplois ici.

Et il faut tous ces profils pour créer une bonne application ?

Tout est toujours une histoire de contexte.

Voici un premier exemple : la refonte du site internet et des outils numériques pour un opérateur de téléphonie mobile leader sur le marché. Les utilisateurs cibles sont aussi nombreux que différents. Il est indispensable de faire un gros travail de recherche et d’observation en amont. On est amené à créer beaucoup de prototypes, les faire tester à beaucoup d’utilisateurs différents. Pour faire un travail de qualité dans ce contexte, il est nécessaire de découper les tâches et de faire appel à des profils spécialisés.

Un contexte complètement différent : le développement d’un outil d’inventaire, de suivi et de génération de rapports statistiques pour un groupe industriel. On est sur des cas d’utilisation précis, des utilisateurs déjà identifiés, une connaissance métier précise. Ici on mettra moins l’accent sur la partie recherche, on privilégiera un profil plus polyvalent pour la partie UX/UI (moi par exemple), secondé par un UI engineer.

Il faut évidemment ajouter à ces contextes les délais et l’enveloppe budgétaire.

Qu’est-ce que tu aimes dans ton métier ?

J’ai une préférence pour les applications métiers car elles me permettent de découvrir d’autres environnements avec leurs contraintes, leurs points de douleur, leurs ambitions. Pouvoir leur apporter des solutions innovantes de manière collaborative et itérative est à la fois stimulant et gratifiant.

Avec quels autres métiers travailles-tu ?

Je travaille avec presque toutes les personnes qui interviennent dans la conception d’un projet web.

Le business analyst pour la définition des besoins, le product owner pour l’élaboration et la validation des fonctionnalités, l’équipe de développement évidemment, à qui on ne “refile” pas juste notre boulot: on analyse ensemble la faisabilité technique en amont, et une fois les développements lancés, on continue d’interagir régulièrement. Notre rôle est aussi de garantir la qualité de ce qui est produit après les développements, les activités de Design Quality Assurance n’étant pas encore totalement automatisables.

Quel est le dernier produit que tu as trouvé intéressant en termes de UX design ? Et pourquoi ?

Il y en a plein... Le dernier en date, je dirais Biloba. Une application mobile pour aider les parents à faire le suivi des vaccins de leur(s) enfant(s):

  • ils ont identifié un vrai besoin.
  • Ils y apportent une solution simple.
  • Ils ne se perdent pas dans de multiples fonctionnalités. L’appli fait une chose et la fait bien.
  • L’appli est intuitive
  • Le design est sympa.
  • Le support client est réactif
  • Les développeurs répondent aux questions/suggestion sur l’appStore

Pour moi, c’est un parfait exemple d’UX réussie. Les commentaires sur l’app store le confirment. Elle est gratuite mais c’est typiquement le genre d’application pour laquelle je paierais.

Où trouves- tu l’inspiration ? Comment fais-tu ta veille ? Tu peux nous donner des ressources ?

Je n’ai pas de routine pour faire de la veille. Certains te disent: je commence ma journée par ouvrir mes mails. Ensuite je prends une heure pour faire de la veille.

Honnêtement, je fais de la veille assez aléatoirement. Quand j’y pense, quand un collègue m’envoie un lien intéressant. Utiliser une application et porter un regard critique dessus c’est aussi de la veille en soi.

Mes ressources: quelques personnes que je suis sur LinkedIn, les sites Medium, UX Collective, Behance… j’aime bien aussi le travail fait par growth.design.

Un outil intéressant pour consigner tout ce qui me passe par la tête et sous les yeux : MyMind. C’est un outil web qui centralise toutes vos notes, signets, inspiration, articles et images en un seul endroit, en respectant la vie privée et en se basant sur l’intelligence artificielle. Les concepteurs ont replacé le logiciel à sa place, au service de l’humain, de manière simple et efficace. De plus, pas de publicités ni de réseaux sociaux, c’est un parti pris assez intéressant qui rend l’outil plutôt remarquable.

Ta citation préférée ?

" Good design is a matter of discipline. It starts by looking at the problem and collecting all the available information about it. If you understand the problem, you have the solution. It’s really more about logic than imagination."

- Massimo Vignelli