Aller au contenu

Be Agile

Product Ownership

Transformation Digitale

Agile Expresso – Les indicateurs Triple A ou AAA

24 Nov 2021

par

Alexis Di Caro

Découvrez avec Mathieu, coach Agile, ce que sont les indicateurs Triple A :

Aujourd’hui, je vais vous parler des indicateurs, et peu importe que votre équipe travaille avec des méthodes Agile ou non.
En effet, si vous êtes Chef de projets, Scrum Master, Product Owner ou Manager alors, vous utilisez sûrement des indicateurs pour le pilotage de votre produit.

Les indicateurs Triple A ou AAA

Je suis sûr que vous vous êtes déjà posé des questions comme : « On me demande de fournir des chiffres toutes les semaines, mais à quoi ils servent ? ». Ou encore : « Les indicateurs ne sont visiblement pas bons et pourtant ça ne change rien dans nos projets et dans leur pilotage, mais pourquoi ? ».

Et même parfois, vous avez ce sentiment désagréable que votre organisation utilise des indicateurs... pastèques. Oui, j’ai bien dit « pastèque ». Vous voyez à quoi ça ressemble une pastèque : vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur. Bon, vous avez compris l’idée : dans l’équipe, on sait que c’est rouge, mais pour tout le reste du monde, tout va bien, tout est vert, tout est parfait.

Alors, finalement la question qui arrive maintenant, c’est : c’est quoi un bon indicateur pour piloter mon produit ? Pour répondre, je vais vous parler du modèle proposé par Eric RIES dans son livre « Lean startup ».

Le modèle Triple A : Actionnable, Accessible et Auditable

  • Actionnable : ça veut dire que votre indicateur doit vous aider à prendre des actions. Mon indicateur monte ou il descend, qu’est-ce que je dois faire ? Si la réponse est « je ne sais pas » ou encore pire « je n’ai rien à faire », alors, ce n’est pas un indicateur actionnable. Pour ce genre d’indicateur, Eric RIES parle des indicateurs de vanité. Oui, vous voyez ce que c’est : l’indicateur de vanité, ça ne sert à rien, ça fait plaisir à tout le monde, ça existe juste pour se rassurer, pour se donner le sentiment que tout va bien, que tout est sous contrôle.

 

  • Accessible : ça veut dire que votre indicateur doit être disponible pour tous ceux qui en ont besoin. L’équipe qui le produit applique le principe de transparence. Chacun doit pouvoir le trouver et le consulter en quelques clics. Et peu importe qu'il représente une bonne ou une mauvaise nouvelle. Une bonne idée par exemple, c’est de l’afficher sur un mur à côté de l’équipe.
    Accessible, ça veut aussi dire que votre indicateur doit être facile à comprendre, à interpréter. On comprend ce qu’il signifie sans avoir besoin de lire son mode d’emploi.

 

  • Auditable : ça veut dire que votre indicateur ne peut pas mentir, car tout le monde sait comment il est fabriqué. Il n’est pas falsifiable et au contraire, il est parfaitement fiable. Et c’est d’ailleurs parce qu’il est fiable qu’on va s’en servir pour prendre des actions.

Un exemple très facile à comprendre : vous roulez en voiture et le témoin de réserve de carburant s’allume. 

Premier A, Actionnable, vous prenez la décision d’adapter votre trajet, de faire un crochet pour faire un plein. 

Deuxième A, Accessible, le voyant est dans votre champ de vision et son pictogramme est facile à comprendre. 

Troisième A, Auditable, le voyant est relié au réservoir, vous savez comment l’information est arrivée, vous connaissez la fiabilité du système et ça vous aide à prendre la décision de passer à l’action.

Voilà, c’est terminé pour les indicateurs triple A.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager, à nous suivre sur LinkedIn pour être tenu informé de nos prochaines publications.

À bientôt !